BATBAT IMPOSE DES CONTENANTS EN VERRE À SES CLIENTS

BATBAT IMPOSE DES CONTENANTS EN VERRE À SES CLIENTS

Batbat, enseigne toulousaine d’art culinaire vietnamien créée en 2008, a jeté aux orties les contenants jetables, seules les ventes à emporter et les livraisons continuant d'utiliser ce type d'emballage. Les verres de la marque Duralex remplacent les gobelets pour les boissons chaudes et froides, tandis que les bols de la même marque sont utilisés pour les soupes phô et plats à base de nouilles et de riz.

Les entrées, bouchées, salades, desserts et herbes sont proposées dans des verrines Weck de taille variable, recouverts d’une capsule réutilisable. Les couverts sont en inox. Pour la vente à emporter, le créateur Olivier Barbot met à la disposition des clients volontaires et réguliers une « cantinière » consignée en inox.

A l’intérieur, le plat est disposé sur deux niveaux et conservé au chaud. En cuisine, la démarche éco-responsable porte sur le recyclage des huiles usagées dont le volume a été divisé par trois et leur rejet réduit de 90 %, sous houlette de la société spécialisée, SDD. Elle se prolonge au niveau administratif par la systématisation de la dématérialisation des documents et l’utilisation de papier recyclé. Les clients ne restent pas inactifs : ils trient leur plateau repas.

Trois consoles de tri sélectif -déchets recyclables, verre perdu et déchets périssables et serviettes en papier - ont été disposées en salle à l’étage et au sous-sol. Pour faire passer le message, Batbat s’appuie sur le travail de l’illustratrice Hina Hundt qui a réalisé ne bande-dessinées explicative de la démarche. Les bouchons en plastique collectés sont donnés à l’association Bouchons de l’Amour.

Déjà, les premiers résultats du tri sont perceptibles. Une seule poubelle, contre quatre auparavant, est utilisée par service, ce qui représente 75 % de déchets en moins « pris en charge par la filière de collecte des déchets ménagers. En 2010, l’enseigne a généré un chiffre d’affaires de 530 000 euros. En 3 ans 10 emplois ont été créé dont un poste « vert » dédié au recyclage. Pour le financer, les prix de certains plats vont être légèrement augmentés.

Posted by Lydie Anastassion

Source : http://www.restauration21.fr/restauration21/restauration-commerciale/page/16/ 

Scroll