Categorías

#3 COMMENT LA PME FRANÇAISE MCM EMBALLAGES VEND LES BOCAUX WECK DANS TOUTE L’EUROPE

Posté le : 4 septembre 2015 Par : TeamEuropages

 

Histoire_Export

Créée en 2007 par Maryvonne Le Corre à l’âge de 58 ans, la PME française MCM Emballages, basée en Alsace à Geispolsheim près de Strasbourg, s’est imposée comme l’un des deux plus importants distributeurs en Europe des bocaux à clips Weck pour la conserverie alimentaire. Retour sur une success-story familiale à travers le témoignage des deux filles de la fondatrice qui ont rejoint leur mère au sein de la direction de la société.

Un défi à relever. L’histoire de la société c’est d’abord celle d’un défi. Comme l’explique Morgane Balaa, l’une des deux filles de Maryvonne Le Corre, « ma mère a été pendant 17 ans secrétaire de direction dans une société travaillant dans le même domaine : celui du matériel pour la conserverie artisanale, professionnelle et domestique. Elle assurait de fait la gestion de cette société à la place du gérant qui était malade et s’était mise sur les rangs pour la reprendre. Mais au dernier moment, le gérant a choisi un autre repreneur. Du coup, ma mère a voulu relever le défi en créant avec ses deux filles sa propre société, MCM Emballages (les initiales de MCM correspondent aux prénoms des trois femmes) en faisant les choses à sa manière avec des méthodes managériales différentes basées avant tout sur la confiance ».

L’humain comme ADN de l’entreprise. La politique de Maryvonne Le Corre est simple : placer l’humain au premier plan de l’entreprise. C’est grâce aux liens tissés dans son précédent poste avec le producteur allemand de bocaux à clips Weck, un incontournable du secteur, qu’elle obtient de devenir leur fournisseur pour l’Europe. Mais surtout elle s’assure de la participation au projet d’entreprise de ses deux filles, pourtant peu au fait du métier. La cadette, Morgane Balaa, étudiante en histoire de l’art, devient responsable marketing en 2009, tandis que l’aînée, Cyrille de Manzini, anthropologue de formation, est promue en 2013 responsable export. Comme l’explique cette dernière, « le commercial c’est avant tout maman, avec ma sœur nous apprenons beaucoup auprès d’elle ».

De son côté, la mère souligne les apports de ses deux filles à la société : « c’est Morgane qui s’est occupée de la création du site, de l’ouverture vers les réseaux sociaux et de la communication en général avec un véritable œil artistique, tandis que Cyrille a développé un réseau de partenaires dans le monde entier grâce à son côté relationnel exacerbé. Sans mes deux filles, je n’aurais pas fait certains pas ».

Des clients dans 45 pays. Et cela marche ! MCM Emballages a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros et emploie 14 personnes. 70% de l’activité est liée aux ventes de bocaux Weck, le restant étant dû aux ventes d’autoclaves et de stérilisateurs de la marque allemande Korimat. Des formations sont également proposées car les normes européennes évoluent constamment dans le domaine de la conserverie. Les clients sont essentiellement des artisans (bouchers-charcutiers, traiteurs, chocolatiers, fabricants de conserves de fruits et de légumes, etc.). Les particuliers représentent environ 20 à 30% de la clientèle. Parmi les pays les plus importants, il y a l’Italie (près d’un tiers du CA export), mais aussi la Suisse, le Royaume-Uni, l’Espagne, la Suède et la Belgique. Ou encore des pays plus lointains tels que le Kazakhstan, Singapour, la Slovénie, ou le Monténégro… « En Italie, c’est le monde de la pâtisserie qui a développé en premier la cuisson en bocal, puis la restauration et le monde hôtelier sont ensuite venus », souligne Cyrille Balaa de Manzini, qui est basée en Trieste en Italie.

L’internet booste les ventes. « Le site internet mis en place en 2010 a permis une véritable explosion des ventes », signale Morgane Balaa. D’où l ‘idée de développer encore plus l’offre avec des traductions du site prévues en allemand et en espagnol d’ici fin 2015 et en hollandais au cours du premier semestre 2016. « Il y a aussi des clients historiques qui ont grandi avec nous comme Cederstrom, fabricant suédois de pâtes à tartines chocolatées et de caramels », ajoute t-elle. Autre client fidèle : un chef de restaurant gastronomique à Hong-Kong. MCM Emballages fournit également depuis deux ans en verrines l’association de chefs étoilés Boco qui alimente en plateaux repas les TGV français. Et cette année, elle a signé un contrat identique avec le prestataire du TGV suisse.
Outre l’internet, la société se développe grâce à sa participation à des salons professionnels spécialisés comme Host à Milan, le Sigep à Rimini, le Sirha à Lyon ou le Sepag à Valence… Quant à la question de la passation de pouvoir entre mère et filles, « ce sera le plus tard possible ! », déclare Morgane Balaa. A 67 ans, Maryvonne Le Corre est toujours sur le pont, comme quoi l’énergie n’est pas une question d’âge !


Scroll